Après la première scène qui nous a conduits dans le monde Atlante dans l’article précédent, nous continuons notre exploration de l’Atlantide, avec dans l’article du jour, des extraits de plusieurs séances que j’ai reprises qui traitent de l’architecture atlante, de ses constructions et des lieux importants de la cité.

Dès les premières séances, nous allons découvrir qu’Ismée est une jeune fille qui fait des études et vit avec ses parents, ses frères et ses sœurs. Elle est plutôt indépendante, studieuse et timide. Elle a un tempérament calme et aime se retrouver seule pour méditer, prier ou travailler avec les énergies.

L’architecture de la bibliothèque atlante

  • Est-ce que tu es d’accord pour qu’on y aille maintenant ? Et tu pourrais me faire visiter cet endroit.
  • Oui. J’aime bien cet endroit.
  • Très bien. Donc on va aller dans cet endroit où il y a tous ces livres et tu peux me décrire ce que tu vois autour de toi.
  • C’est un endroit très grand. La bibliothèque c’est très important pour la communauté.
  • Comment est le bâtiment ? Tu peux me le décrire ?
  • Je suis à l’intérieur. C’est très grand. Il y a beaucoup d’espace. Il y a… C’est très haut pour ranger les livres et c’est en pierre aussi. Cette fois-ci, il y a des colonnes. Il y a différentes couleurs de pierres. C’est une pierre un peu blanche et grise alors que la couleur de la maison est plus… est différente.
  • Est-ce qu’il y a une raison particulière ?
  • C’est une pierre plus riche, plus solide.
  • Donc cette bibliothèque est juste une grande pièce, une grande salle ?
  • Il y a plusieurs salles, de très grandes salles. Il y a beaucoup de silence. C’est très calme. Il y a du monde, mais il n’y a pas de bruit.
  • Et tu es libre d’aller chercher les livres que tu veux ?
  • On doit être étudiant pour… on a comme un laissé passer pour la bibliothèque.
  • Et comment se présente-t-il ?
  • Un bracelet en cuir avec des pierres spéciales. La pierre est… Il y a quelque chose de gravé sur la pierre.
  • Et les livres, comment sont-ils ? Quelle forme ont-ils ?
  • Ils sont de différentes tailles, toujours en cuir avec genre un parchemin… Il y a différentes langues.
  • Les gens parlent différentes langues dans cet endroit où tu vis ?
  • Les livres ont différentes langues. Donc on apprend différentes langues pour pouvoir lire les livres dans différentes langues. Mais nous, on parle la même langue.
  • Et je suis curieux de savoir, est-ce que tu sais comment ces livres ont été faits ? Est-ce qu’ils ont été faits avec une aptitude particulière, à la main ou avec une machine ?
  • Non. Je crois qu’ils sont écrits à la main.
  • Et comment fais-tu pour te retrouver au milieu de tous ces livres ?
  • Ils sont classés par genre, par catégories, comme science ou construction ou philosophie… différentes catégories d’apprentissages… spiritualité ou genre religion. Je ne sais pas la différence.
  • Et quel genre de livre préfères-tu aller consulter ?
  • Il y a aussi des livres d’histoire. J’aime bien l’histoire.
  • L’histoire de quoi ?
  • L’histoire des temps anciens.
  • Est-ce que c’est lumineux dans cet endroit où tu es ? Est-ce que c’est facile de lire ?
  • Oui. Il y a de grandes ouvertures au sommet. Il y a les livres et au-dessus des livres, il y a de grandes ouvertures qui font rentrer la lumière et sinon, il y a des torches.
  • Et s’il pleut, il n’y a pas un risque que les livres soient mouillés ?
  • Ce sont des ouvertures, mais par dessus, il y a un toit qui surplombe assez loin et donc l’eau ne rentre pas. Il y a aussi des torches, des espèces de lampes à huile… une flamme avec de l’huile dessous qui sont sur les tables. Et si on cherche des livres, il y a des gens pour nous aider à trouver les livres et ce sont eux qui nous donnent les livres.
  • Tu ne peux pas aller te servir ?
  • Non.
  • Surtout que ça doit être compliqué si les livres montent très haut comme tu le disais.
  • Oui. Il y a des grandes échelles.
  • Est-ce qu’il y a d’autres choses dont tu aimerais me parler sur cette bibliothèque ?
  • C’est un endroit un peu plus travaillé. Par exemple, au sol, il y a 2 couleurs. Il y a comme un genre de carrelage en marbre avec 2 couleurs. C’est plus joli que chez moi. C’est plus riche.
  • Est-ce qu’il y a également une forme d’Art ?
  • Oui. Il y a comme des petites sculptures qui représentent des personnages, des hommes, des femmes, des dieux, la connaissance, des symboles. Il y a des symboles de la connaissance. C’est un beau lieu.
  • Je comprends que tu aimes y venir.
Présentation de la bibliothèque atlante

Pietro di Gottardo Gonzaga (1751-1831) | Scénographie avec rotonde

Une rue de la cité d’Atlantide

Dans cette scène Ismée a une trentaine d’années, elle revient du hammam.

  • On va maintenant aller à l’endroit où tu vis. Tu es devant l’endroit où tu vis à l’extérieur et tu peux me décrire ce que tu vois. Que vois-tu autour de toi ? Où es-tu exactement ?
  • Je suis dans une rue
  • Comment est-elle ?
  • Elle est pavée. Il y a de la pierre au sol. Il y a une porte… une porte en bois… Pour décorer la porte en bois, il y a comme un dessin en fer forgé dessus.
  • Que représente ce dessin ?
  • Est-ce qu’il représente quelque chose de particulier ou pas ?
  • C’est comme une espèce d’œuvre d’art en fer forgé. C’est un peu entortillé. C’est joli.
  • D’accord. Et cette maison, ce bâtiment, il est grand, petit ?
  • C’est toujours une maison à étage, mitoyenne.
  • Dans la rue, est-ce qu’il y a de la végétation ou pas ?
  • Non. C’est dans le centre de la ville.
  • Est-ce que c’est animé ou plutôt calme ?
  • Là, c’est le soir. C’est calme.
  • Et quel temps fait-il ?
  • Il fait un peu chaud. Je regarde le ciel et c’est orageux.
  • Et comment es-tu vêtue ? Que portes-tu ?
  • Là, j’ai un drapé blanc. Mais par contre, j’ai une coiffure… j’ai les cheveux longs et j’ai une coiffure un peu compliquée avec des chignons.
  • Est-ce que tu portes des bijoux ou pas ?
  • Oui, j’ai un bracelet.
  • Comment est-il ?
  • J’ai plusieurs bracelets travaillés en argent.
  • Et est-ce que tu as des chaussures ? Les pieds nus ?
  • J’ai des chaussures… J’ai des chaussures en cuir, un peu sandales, mais jolies avec des décorations, comme des décorations en argent sur la chaussure. C’est un peu travaillé.
  • Est-ce que ce sont des chaussures que tu portes pour une occasion spéciale ou tous les jours ?
  • Non. Ce sont de jolies chaussures, mais je peux les porter tous les jours.
  • D’accord. D’où est-ce que tu viens là ?
  • Du hammam
  • Et pour revenir encore à cette rue, là où tu es, je suis curieux d’en savoir plus. Donc, il y a cette rue pavée, ces maisons mitoyennes autour. Est-ce qu’il y a d’autres choses qui attirent ton attention qui sont dans cette rue ou pas ?
  • Il y a la lumière de la taverne, comme une taverne.
  • Oui, elle vient d’où exactement cette lumière ?
  • De l’intérieur.
  • Comment est-elle produite ? Quelle est la source de cette lumière ?
  • Ce sont des lampes à huile.
  • D’accord.
  • … Et dans la rue, pas à cet endroit, mais plus loin, il y a des torches. À certains endroits, près de certains bâtiments importants. Mais là où je suis, il n’y a pas de lumière.
  • D’accord. Mais tu arrives quand même à voir ton chemin facilement ou pas ?
  • Oui. Les bâtiments sont assez clairs, blancs et… On voit. C’est un peu grisé, mais on voit.
  • Et est-ce qu’il y a des points d’eau dans cette rue ? De l’eau sous une forme ou une autre ou pas ?
  • Il y a toujours quelques… comme des bassins, des fontaines. On peut aller prendre de l’eau. Il y a des points d’eau.
  • Ils sont nombreux ou pas ?
  • Ils sont répartis dans la ville.
  • D’accord. Et d’où vient cette eau ?
  • Il y a des sources de la colline.

L’architecture du lieu de culte atlante :

  • Est-ce qu’il y a une fête particulière dans ta ville qui est organisée régulièrement ?
  • Il y a beaucoup de fêtes. Il y a des jeux organisés, par exemple comme des compétitions, mais ça ne s’appelle pas des compétitions. C’est comme des jeux… Par exemple, je vois quelqu’un qui doit lancer une boule de pierre le plus loin possible ou des jeux de course ou des jeux d’adresse, des jeux de lutte et donc il y a des fêtes organisées pour ça. Il y a aussi des spectateurs. Les gens aiment bien les jeux physiques.
  • Et est-ce que tu aimes aller assister à ces jeux ?
  • Moi pas tellement.
  • Tu préfères aller lire à la bibliothèque. (OUI) Est-ce que tu y vas quand même ou pas ?
  • Parfois il y a des cérémonies particulières où là tout le monde doit être présent. Il y a aussi des cultes et on doit être présent pour les fêtes particulières, pour les cultes.
  • Comment est l’endroit du culte ?
  • À nouveau, c’est rectangulaire. Il y a comme un dôme. Par contre, contrairement à la bibliothèque où le toit est plat. Là, il y a un dôme arrondi et il y a des peintures. Comme des peintures, mais très basiques.
  • Elles représentent quoi ?
  • Plutôt des symboles. Je vois un lion. C’est gravé et peint, mais peint très simple. La gravure est jolie. C’est plutôt gravure et un peu peinture… Je vois un lion, je vois des étoiles.
  • Et vous devez aller régulièrement dans cet endroit de culte ou quand vous le souhaitez ? Comment ça se passe ?
  • Il y a des cérémonies. On doit assister aux cérémonies.
  • Vous devez. Vous êtes obligés ?
  • Oui, on doit assister à certaines cérémonies.
  • Qu’est-ce qui se passe si vous n’y assistez pas ?
  • … On y va de toute façon.
  • Et quelle forme prend ce culte ?
  • Il y a différents dieux. Il y a un grand prêtre. Il y a des prêtresses aussi. Il y a différentes personnes qui s’occupent des cultes. Je vois aussi des anges qui sont dessinés, comme des anges dessinés… gravés ! Ce sont plutôt des gravures. J’ai dit peinture, mais il a peu de couleurs, mais très peu, et c’est surtout gravé.
  • Et ces dieux, est-ce qu’ils ont un rôle particulier bien défini ou pas ?
  • … Je ne sais pas.
  • D’accord. Est-ce que c’est un endroit où tu aimes aller ?
  • Oui. C’est un endroit particulier. Il y a des odeurs d’encens et je vois comme des reflets sur les murs, comme s’il y avait une partie… il y a peut-être des bassins, de l’eau à l’intérieur et ça crée une atmosphère particulière. Je vois le reflet de l’eau sur les murs et les flammes des torches et l’encens, ça donne un côté un peu comme magique. J’aime bien venir là. Et il y a beaucoup de chants, comme des incantations et tout le monde chante. Mais ce sont des chants, comme des phrases répétées.
Illustration du lieu de culte atlante

Pietro di Gottardo Gonzaga (1751-1831) | Mausolée souterrain

L’eau dans le Temple :

Dans une des séances qui a suivi, je voulais revenir sur cette eau particulière qui était dans le temple.

  • J’avais une autre question pour toi, la dernière fois qu’on c’est vu, tu m’avais parlé de ce temple ou tu allais, ou il y avait ces bassins, cette eau qui réfléchissait la lumière sur les murs, je voulais savoir si cette eau dans ce temple avait… c’était juste symbolique, décoratif ou si elle avait une utilisation particulière ?
  • Non, je vois en fait, c’est une eau de source particulière. En fait, ça doit être une eau qui contient un minerai comme du soufre et en fait, c’est une eau qui est chargée de minéraux particuliers qui lui donne une énergie particulière. C’est une eau de source. Sur l’ile, il y a beaucoup de sources et cette source-là et très particulière et ça fait comme des vapeurs dans le temple et l’énergie de cette eau est un peu vénérée par nous en fait. C’est-à-dire qu’elle contient des minéraux, je ne sais pas exactement lesquels et c’est une eau un peu magique. En fait, je viens de voir, elle n’est pas tout à fait transparente, elle est un peu jaune orange, mais pour nous, c’est une eau magique et donc, les prêtres l’utilisent comme un symbole ou comme un activateur. Ça les aide dans leur transe et leur incantation et ça… Je vois que c’est aussi pour… ça a un effet de nettoyer et de protection. Ça nettoie les mauvaises énergies et ça a un effet de protection et donc, c’est pour ça que les gens viennent aussi dans cette zone ou il y a les bassins pour pouvoir aussi respirer cette eau et éventuellement la boire.
  • Oui, c’est possible de la boire, ça ne passe pas que par la respiration ?
  • On peut la boire.
  • Et dans votre temple, je sais qu’on en avait discuté, mais est-ce que tu peux m’en parler un peu plus, est-ce que vous vénérez des dieux, un Dieu. Qu’est-ce que vous priez ? Qu’elle est la religion exactement ? Quelle religion as-tu ?
  • Je vois que… on vénère nos prêtres en fait, mais nos prêtres vénèrent une Source, mais il n’y a pas forcément plusieurs dieux, mais on vénère une Source divine. Par contre, je vois en fait sur les murs, j’arrive mieux à distinguer sur les murs, il y a beaucoup d’animaux mythologiques comme la licorne, les dragons, comme des petits monstres ou des petits lutins. Je vois qu’il y a beaucoup d’animaux… enfin, de personnages mythologiques et nous, on croit en ces mondes parallèles, comme s’il y avait des mondes parallèles autour de nous avec des dragons et des… des licornes, etc. Et on pense que dans notre croyance qu’il y a des mondes parallèles. Mais moi, au début, je ne croyais pas trop à ça. Mais finalement, j’ai eu des expériences qui font que maintenant j’y crois.
  • Qu’est-ce qui fait que ça a changé exactement ? De quelle expérience parles-tu ?
  • … Parce que… je vois que… il y a des séances aussi d’organisées dans mon travail de télépathie et par exemple, il y a des séances aussi organisées de transes par les prêtres et lors des séances de transes, j’ai vu aussi ces animaux mythologiques et j’ai eu l’impression qu’ils étaient réels. Donc, depuis, je crois que c’est possible.
  • Et pendant tes moments de prière et de méditation par exemple, est-ce que tu t’adresses à quelqu’un ou quelque chose en particulier ou pas ?
  • Je m’adresse toujours à la Source.

Dans le prochain article, nous allons visiter les lieux de vie d’Ismée à différentes époques de sa vie.

Revenir à l’article précédent sur la découverte du monde atlante

Aller à l’article suivant : L’habitat et la vie quotidienne

Retourner au sommaire

Méditations guidées

Téléchargez gratuitement la méditation de votre choix

En vous inscrivant à mon infolettre, vous recevrez en priorité les offres et des nouvelles ainsi qu’un code pour télécharger gratuitement la méditation de votre choix dans la boutique.

Merci ! Votre inscription est bien prise en compte. Vérifiez vos courriels pour le message de bienvenue.

Pin It on Pinterest

Share This