Après avoir exploré l’environnement, le logement, l’éducation, l’architecture, les loisirs en Atlantide. Après avoir été témoins des changements importants qui sont apparus dans les 10 dernières années, intéressons-nous aujourd’hui au système politique et aux services Atlante.

Politique :

  • Je suis curieux de savoir, comment est géré cet endroit où tu vis ? Cette ville ou ce pays ? Est-ce qu’il y a quelqu’un qui gouverne ?
  • Il y a un genre de gouverneur, élu par le peuple dans les agoras et ensuite, il y a différents ministres en dessous du gouverneur et chaque ministre est responsable d’un poste différent toujours élu par le peuple.
  • Et comment se passent les élections dans l’agora ?
  • À mains levées.
  • Et qui a le droit de voter ?
  • Les sages, les personnes importantes. Moi je n’y vais pas. Mon père y va.
  • Oui. C’est quelqu’un d’important ?
  • J’ai l’impression. Important, mais pas trop. Mon père n’est pas très riche, mais il a le droit de voter.
  • C’est un gouverneur qui gouverne la ville ? Le pays ?
  • … J’ai l’impression que c’est la ville. C’est une grande ville et après il y a des gouverneurs qui séparent chaque poste : un gouverneur pour l’éducation, un gouverneur pour les constructions, un gouverneur pour l’irrigation, pour l’eau. C’est très bien structuré.
  • Et la population est-elle satisfaite de la façon dont la ville fonctionne ?
  • Plus ou moins. Tout le monde n’est pas toujours d’accord.
  • Que se passe-t-il quand les gens ne sont pas d’accord ?
  • Il y a de grosses discussions dans l’agora. Il y a… Je sens qu’il y a un souci. Dans l’agora, le droit de vote est réservé aux gens qui ont un poste… qui ont un travail important et d’autres personnes n’ont pas le droit d’avoir accès à l’agora et ça pose un problème… des jalousies par rapport à ça et des sentiments d’injustice. Il y a un malaise par rapport à ça, par rapport au fait que tout le monde ne puisse pas voter. Comme ma mère ; ma mère qui ne travaille pas, qui fait de la musique ne peut pas voter.
  • D’accord. Sinon, les femmes peuvent voter ?
  • Sinon, il y a des femmes importantes qui peuvent voter, mais celles qui ont un travail, qui ont un poste.
  • Et qu’est ce qu’elle en pense ?
  • Elle ne trouve pas ça juste.
  • J’imagine qu’il doit y avoir des discussions animées entre tes parents.
  • Ma mère accepte. Ma mère et mon père s’entendent bien. Elle accepte l’autorité de mon père. Même mon père trouve que ce n’est pas juste. Ils sont d’accord.
  • Comment ça se passe dans la famille en général ? Est-ce que le père a vraiment un rôle important ou est-ce que les femmes ont une place égale aux hommes ou pas ?
  • Égale, pas complètement, mais oui. C’est le père qui a l’autorité de la famille, mais les femmes peuvent avoir une place importante, un poste important si elles ont montré leurs capacités. Tout est une question de capacité.
  • Et donc ça, tout le monde est testé ?
  • Oui. Tout le monde est testé à 11 ans.
  • J’imagine que ça doit être un évènement très particulier, très spécial ces tests qui se passent à 11 ans. Quelle forme prennent-ils ?
  • Il y a une cérémonie dans un lieu particulier. Comme un lieu sacré.
  • Et quand tu l’as fait, est-ce que tu y es allée seule ou accompagnée de ta famille ?
  • On y va seul avec les gens de notre âge. Et les sages nous font faire des tests.

Illustration du système politique atlante

Médecine et Santé :

  • (en parlant de ses sœurs) Je vois… Il y en a une qui ne travaille pas. Elle a eu des enfants et elle reste à la maison et l’autre est encore en études.
  • Qu’est-ce qu’elle étudie ?
  • Elle étudie, genre dans la médecine, un peu pour soigner… donc elle n’a pas terminé encore.
  • Elle a beaucoup d’études à faire ?
  • Oui. Parce qu’elle est très pointue dans son domaine de médecine et elle étudie les plantes. Je la vois étudier les plantes et c’est très compliqué, donc c’est très long comme formation. Elle fait des potions. Je la vois fabriquer des potions.
  • Est-ce que ça t’arrive de tomber malade ?
  • Oui, ça m’arrive de tomber malade.
  • Et que fais-tu dans ce cas là ? Tu vois un médecin ? Qu’est ce que vous faites quand vous êtes malade ?
  • Les atlantes se soignaient avec les plantesOn a beaucoup de systèmes de potions et en fait, quand on est malade, on commence par aller voir l’herboriste. C’est ce que fait ma sœur en fait. La personne la plus importante pour le soin est l’herboriste au départ et si on n’arrive pas à se soigner avec l’herboriste et les prières, là, après on va voir un autre médecin. Mais moi, je ne vais pas très souvent chez le médecin, je vais plus chez l’herboriste. J’arrive à me débrouiller avec les plantes en général.
  • Donc l’herboriste qui a des potions, des mélanges de plantes, c’est ça ?
  • Oui. Il donne des fioles. Il donne des plantes à faire en infusion. Il y a de l’encens aussi. C’est l’herboriste qui fabrique les encens pour la maison, pour nous aider à la méditation. L’herboriste a un rôle très important.
  • Et donc c’est ce que ta sœur se prépare à devenir ?
  • Oui et aussi parce qu’il y a eu beaucoup de… c’est une évolution, il y a eu beaucoup ces dernières années, parce que comme on a travaillé sur l’irrigation, on a pu faire pousser plus de plantes et donc, il y a eu des plantes travaillées génétiquement… des croisements de plantes qui ont été faits et donc, on fait pousser des plantes qu’il n’y avait pas vraiment avant. On a réussi à trouver de nouvelles plantes et on les utilise pour l’herboristerie.
  • D’accord. Et tu m’avais dit que vous utilisez l’énergie dans ton travail pour liquéfier la pierre, l’énergie est utilisée aussi en culture et en médecine ou pas ?
  • Oui, mais il n’y a pas eu beaucoup de progrès par rapport à avant. Les progrès, c’est l’herboristerie. Et maintenant, on commence par soigner les gens avec l’herboristerie puis si ça ne fonctionne pas, on utilise l’énergie… ou les deux. Mais l’herboristerie coute moins cher, donc les gens vont d’abord chez l’herboriste.
  • Et c’est efficace ?
  • Oui, pour les petites choses, c’est efficace.

Monde extérieur et moyens de transport :

  • Et est-ce que vous êtes autonomes ? Est-ce que vous vivez isolés du reste du monde ?
  • Oui, on est totalement autonomes, on est totalement en autarcie.
  • Est-ce que vous avez quand même la possibilité de voyager à l’extérieur de l’île avec des moyens de transport ou pas du tout ?
  • Non. On a peur du monde extérieur.
  • Qu’est-ce qui fait que vous en avez peur ?
  • … Je ne sais pas… On nous dit que le monde extérieur est dangereux.
  • D’accord. Donc vous ne cherchez pas à entrer en contact avec le monde extérieur.
  • Non
  • Est-ce que ça vous est quand même déjà arrivé de voir des personnes du monde extérieur ou pas ?
  • Non
  • Et pour les cultures par exemple, est-ce qu’il y a un moyen de transport, quelque chose qui permet de transporter ou travailler ?
  • Oui. Il y a comme des espèces de grandes brouettes. Il y a la roue. On utilise la roue pour transporter comme de grandes brouettes, mais sinon, c’est transporté par des hommes, pas par des animaux… Quoi que je vois aussi des ânes… Il y a quelques ânes… ou genre comme des ânes.
  • Et ils viennent d’où ces animaux, ils ont toujours été sur l’île ?
  • Ça, je ne sais pas.
  • Et donc, les gens quand ils se déplacent, ils voyagent toujours à pied ou ils ont des moyens qui leur permettent de se déplacer autrement ?
  • Je ne vois que des gens à pied ou avec les brouettes.
  • D’accord.

—————

Échange avec le subconscient :

  • Au début, vous nous avez suggéré d’aller explorer la vie d’Ismée à 30 ans. Pourquoi nous avoir suggéré cela en particulier ?
  • Les changements
  • Qu’est ce que vous voulez dire ?
  • Beaucoup de changements.
  • Entre sa vie à 18 ans et sa vie à 30 ans ?
  • Oui. Les changements dans la technologie, dans la recherche.
  • Qu’est-ce qui fait qu’il y a eu autant de changements comme ça ? Est-ce que ça a été une progression naturelle, normale ou est-ce qu’il y a quelque chose qui a été définitif pour cette évolution très marquée ?
  • Il y a eu de grands chercheurs qui ont trouvé des choses. Il y a eu des savants, des gens très… Il y a eu plein de choses qui ont été trouvées grâce à notre structure de travail en groupe qui fait que quand on travaille en groupe il y a des solutions ou il y a des choses qui émergent du travaille en groupe et aussi, il y a des connexions qui sont faites dans le travail en groupe et parfois, il y a des messages qui arrivent d’en haut et qui sont transcrits et on applique ce qu’on nous dit d’en haut. Comme dans les prières, comme si dans les prières il y a les solutions qui arrivent pour nos problèmes.
  • D’accord. Elles viennent d’où exactement ces solutions ?
  • Je ne sais pas vraiment. Comme si des informations nous sont données d’en haut.
  • Et ça, c’est quelque chose de relativement récent ou ça a toujours été ?
  • C’est relativement récent. On a développé vraiment le travail des groupes et c’est depuis qu’il y a le travail des groupes qu’il y a des choses qui ont émergé.
  • Est-ce qu’il y a des choses par rapport à cette époque qu’on aurait dû visiter qu’on n’a pas vu aujourd’hui ? D’autres informations qu’il aurait été pour nous important d’avoir ?
  • Non, c’est bien.
  • Est-ce qu’on pourra revenir une autre fois explorer à nouveau ?
  • Oui
  • Qu’est ce que vous nous conseillez pour la suite d’explorer ? Qu’est-ce qui serait intéressant pour nous ?
  • La fin
  • La fin de quoi exactement ?
  • Est-ce que vous voulez dire la fin de cette vie ? La fin de Ismée ?
  • Est-ce que vous nous autorisez toujours à partager ces informations ?
  • Oui
  • En quoi ces informations vont pouvoir être utiles pour les personnes qui vont les lire, qui vont y accéder ?
  • C’est important de savoir qu’il y a des informations qui viennent d’en haut et qu’il faut aller les chercher et les mettre en application.
  • Donc c’est quelque chose de très positif à faire aujourd’hui.

Après toutes ses séances, nous avions pu collecter énormément d’informations extrêmement précises sur la vie en Atlantide en suivant notre guide Ismée.

Plus nous recevions d’informations et plus j’étais curieux et plus j’avais envie d’explorer. Nous aurions pu continuer encore pendant de nombreuses séances. Mais en terminant cette séance, le subconscient d’Elen nous a informés que nous devions revenir une dernière fois pour « la fin ».

La fin de notre expérience ? La fin de la vie d’Ismée ? La fin de l’Atlantide ? Je n’ai pu avoir d’autres informations et il nous aura donc fallu attendre la séance suivante pour avoir nos dernières réponses.

Aller à l’article suivant : 11 – La fin

Aller à l’article précédent : 9 – Les Arts

Aller au sommaire

 


Crédits photo :
Discours de Roberto Fico, Rome par Marco Oriolesi
Plantes de Markus Spiske
sur Unsplash

Méditations guidées

Téléchargez gratuitement la méditation de votre choix

En vous inscrivant à mon infolettre, vous recevrez en priorité les offres et des nouvelles ainsi qu’un code pour télécharger gratuitement la méditation de votre choix dans la boutique.

Merci ! Votre inscription est bien prise en compte. Vérifiez vos courriels pour le message de bienvenue.

Pin It on Pinterest

Share This