Dans l’article précédent, nous avons découvert que grâce à son potentiel notre guide Atlante Ismée a pu faire des études où elle a appris entre autres avec les énergies et la méditation à rendre la pierre liquide. Elle termine ses études vers l’âge de 23 ans. Et nous allons maintenant la suivre dans le monde professionnel où elle travaille… dans une carrière !

L’évolution de carrière… dans la carrière

  • Et donc, après, tu me disais que tu avais été choisie pour ton travail. Est-ce que le travail que tu fais à 30 ans dans cette carrière, est-ce que c’est le travail que tu as fait tout de suite à la fin de tes études ? Qu’est ce que tu as fait à la fin de tes études une fois que tu as eu ton diplôme ?
  • Je suis allée encore apprendre. J’ai commencé au bas de l’échelle dans le groupe de ceux qui utilisent la pierre. J’ai commencé par les aider à casser la pierre, à transporter la pierre. J’étais aide d’abord. Puis après, j’ai pu faire des petits objets puis après…
    J’ai pu d’abord suggérer des petits objets, puis après on m’a laissé faire des petits objets et maintenant, là où je suis, j’ai un bureau pour moi et j’ai une aide aussi avec moi.
  • Maintenant ? Tu as quel âge maintenant ?
  • Quand j’ai 30 ans.
  • Et est-ce que tu as possibilité encore de progresser ?
  • Je pourrais encore progresser, mais j’aime bien parce que chacun est indépendant. Parfois on fait un travail de groupe et parfois un travail individuel, mais le travail individuel est encouragé et ça me convient bien.
  • Est-ce que ça vous arrive de rencontrer des difficultés dans votre travail ou tout est fluide et tout se passe toujours bien ?
  • Oui, on rencontre des difficultés. On demande conseil aux autres.
  • Et entre vous, entre collègues, comment ça se passe ?
  • Ça se passe bien. Le chef de groupe essaie de faire tout pour que notre groupe reste soudé et comme on fait beaucoup de choses en groupe, on se connait tous très bien et aussi parce qu’on a été formés tous ensemble. Donc on se connait déjà très très bien. Depuis l’âge de 11 ans, on était dans la même formation. Donc on se connait tous. On est tous comme des frères et sœurs.
  • Et les personnes avec qui tu vis, tes colocataires, tu travailles avec eux ou est-ce qu’ils font un travail différent ?
  • Non. Ils font un travail différent. Il y en a une qui fait le coiffage des femmes. Elle fait les chignons et elle fabrique des bijoux et puis l’autre travaille à la taverne… ou quelque chose comme ça, ou dans un restaurant… ou elle fait la cuisine dans un restaurant… pas un restaurant, une auberge. Les auberges, c’est très simple.
  • Qu’est ce que tu veux dire ?
  • La nourriture est très simple. Il y a des choses en bois, des tables et des bancs en bois.
  • Donc les gens vont là-bas pour manger ?
  • Oui. Pour se retrouver, pour discuter.
  • Je reviens à ton travail si tu es d’accord, donc tu travailles la pierre, mais est-ce qu’il t’arrive de travailler avec le feu, l’air ou d’autres éléments ou uniquement la pierre ?
  • Alors le feu, oui, puisqu’on fait monter l’énergie de la pierre pour que quand elle rougeoie c’est l’énergie du feu. On utilise l’eau aussi pour refroidir la pierre… et l’air… l’air qui nous entoure, je dirais quand on va faire nos prières dehors… On n’utilise pas l’air en particulier, mais on travaille sur l’air dans la respiration. C’est comme ça que je le vois. On travaille beaucoup des exercices de respiration.
  • En quoi c’est important ou utile de travailler la respiration comme ça ?
  • Apparemment, ça nous aide à augmenter notre niveau d’énergie. C’est toujours dans le travail de l’énergie. On utilise beaucoup la respiration. On fait des exercices de respiration avec des temps d’apnée et des respirations particulières pour augmenter l’énergie.
  • Quel genre de respiration ? Est-ce que tu peux m’en dire un peu plus ?
  • On essaie d’augmenter la pression dans les poumons. Le fait d’augmenter la pression dans les poumons va générer de l’énergie.

Carrière en Atlantide

Travail énergétique sur la pierre :

  • D’accord. Quel genre de travail fais-tu exactement ?
  • Je suis toujours dans les énergies.
  • Est-ce que tu serais d’accord pour qu’on aille voir l’endroit où tu travailles ?
  • Oui.
  • Donc on va se déplacer dans le temps, on quitte cette scène, on quitte ton appartement et on va là où tu travailles ; à un moment là où tu travailles. Que se passe-t-il ? Que vois-tu autour de toi ?
  • Est-ce que tu es à l’intérieur, à l’extérieur ?
  • Je suis à l’extérieur. C’est comme une carrière. C’est à ciel ouvert. Mais dans cette carrière, il y a creusé, aussi, comme des pièces troglodytes.
  • Et elles vous servent à quoi ces pièces ?
  • Elles nous servent comme des bureaux. On peut se retrouver à l’intérieur. Mais sinon, on aime mieux être dehors.
  • Il ne fait pas trop chaud quand le soleil brille ?
  • Il y a des avancées. On a comme creusé dans la carrière pour être quand même dehors sans être vraiment à l’intérieur. Et comme si ça nous fait un toit. Comme ça, on est à l’extérieur, mais on est quand même couverts… C’est compliqué.
  • Tu dis « on ». Vous êtes nombreux à travailler ici ?
  • On est tout un groupe.
  • Et comment ça se passe avec ce groupe ?
  • Ça se passe bien. On s’entend bien.
  • Oui. Et en quoi consiste exactement ton travail ? Que fais-tu à cet endroit ?
  • Dans la carrière, on travaille avec la pierre.
  • Quel genre de travail fais-tu ?
  • On utilise l’énergie et on fait des choses en pierre, des objets en pierre.

Évolution du niveau de vie

  • Quel genre d’objets ? Utiles, décoratifs ?
  • Utiles ET décoratifs. On a développé aussi les objets décoratifs, alors qu’avant, c’était très peu. Mais maintenant, comme le niveau de vie a monté, l’art a pris beaucoup d’essor et les gens aiment aussi les objets décoratifs en pierre.
  • Qu’est-ce qui fait que le niveau de vie a changé comme ça ? Est-ce qu’il s’est passé quelque chose de particulier ?
  • On a progressé dans la maitrise des éléments et grâce à cela, ça nous a permis de progresser dans le confort.
  • Et c’était une progression régulière où il y a eu vraiment comme un palier qui s’est fait entre le moment où je te connaissais il y a une dizaine d’années et maintenant ?
  • Oui. Il y a eu de gros progrès dans la… dans les sciences et on a découvert plein de choses très utiles pour améliorer le confort, le contrôle de l’énergie… et donc toute la population a progressé grâce à cela.
  • D’accord. C’est quelque chose qu’on pourrait explorer un peu plus tard si tu es d’accord.
  • OUI.
  • Si on revient à ton travail, donc tu m’as dit que vous étiez en train de créer des objets en pierre, aussi bien utiles que décoratifs, c’est ça ? Sur quel genre d’objets tu aimes travailler ?
  • Par exemple, là, il y a une étoile en pierre. Il y a des parties creuses et des parties pleines. C’est très joli. C’est une commande. C’est une commande pour aller dans une maison.
  • Et comment êtes-vous organisés ? Est-ce que c’est géré par le gouvernement, est-ce que ton travail est une organisation privée ? Tu es dans quel genre de structure ?
  • C’est comme une fédération. C’est comme une coopération plus qu’une fédération et c’est le groupe des personnes qui travaille la pierre. On est comme une communauté en fait.
  • Et est-ce qu’il y a quelqu’un qui dirige ?
  • Oui. Il y a un chef. Il y a un chef, mais en même temps, il nous laisse pas mal de libertés. Il y a un chef qui régit la coopération entre tout le monde, mais chacun est quand même indépendant. Et chacun produit ses petits objets et après, il y a des objets produits en groupe.
  • Donc pour ces petits objets, c’est toi qui choisis ce que tu veux faire ou c’est le responsable qui te dit quoi faire ?
  • Il y a des clients qui arrivent et qui demandent des choses et le travail est réparti en fonction de si on doit être seul ou plusieurs pour faire un travail.
  • Et alors, par exemple, quand tu es seule, comme ça se passe ? Tu peux m’expliquer un peu le déroulement ? Pour cette étoile par exemple, est-ce que tu es seule à travailler dessus ou tu travailles avec d’autres ?
  • Non. Pour l’étoile, on est plusieurs. C’est une grosse étoile.

Le processus de fabrication

  • On peut parler de ça maintenant si tu veux. Tu peux m’expliquer le processus ? Comment avez-vous fait pour créer cette étoile ?
  • Alors, je vois à nouveau, on est plusieurs, on est autour. Pour l’étoile, on est autour d’une espèce de bac. C’est un bac en céramique au milieu duquel on met les pierres qu’on a dans la carrière. C’est de la pierre qui est déjà un peu concassée. On la met au milieu d’une espèce de bac en céramique, mais qui est en hauteur et nous, on est debout. On se tient la main. On fait un cercle. On chante. On se concentre.
  • Pourquoi vous chantez ?
  • On chante comme des prières, mais c’est chanté.
  • Et donc vous vous concentrez et que se passe-t-il après ?
  • La pierre rougeoie et devient liquide.
  • D’accord. Est-ce que si vous touchez la pierre elle serait chaude, froide ?
  • On ne doit pas la toucher.
  • Qu’est-ce qui fait que vous ne devez pas la toucher ?
  • C’est très dangereux.
  • En quoi c’est dangereux ?
  • On pourrait perdre nos doigts ou… c’est très dangereux au moment de la transformation.
  • Et est-ce que ça te demande beaucoup d’énergie de faire ça ? Est-ce que c’est fatigant ?
  • Oui. C’est fatigant. Ce moment-là est fatigant.
  • D’accord. Donc tu ne fais pas juste ça toute la journée ?
  • Non. Non. Ce sont des moments très particuliers. Mais sinon, on doit créer les moules pour la pierre, on doit concasser la pierre, on doit aller chercher la bonne pierre.
  • C’est un travail difficile.
  • Oui.
  • Physique ?
  • Prenant… Physique aussi, oui.
  • Et donc, quand tu fais des petits objets, quand tu travailles seul, est-ce que tu liquéfies la pierre toi-même ?
  • Je peux le faire toute seule sur les petits objets.
  • Ça prend du temps pour faire ça ?
  • Ça ne demande pas du temps. Ça demande de l’énergie. Il y a toute une préparation.

personne en méditation

L’importance de la prière

  • Oui, qu’est-ce que tu veux dire ? Quel genre de préparation ?
  • Il y a beaucoup de… On fait beaucoup de prières en groupe pour toujours avoir un bon niveau d’énergie.
  • Tu veux dire que le fait de prier ensemble joue sur ton énergie ?
  • Oui. Il y a des techniques pour augmenter l’énergie.
  • Est-ce que tu peux me parler un peu plus de ces techniques ? Comment ça se passe exactement ?
  • Donc, c’est notre chef qui nous enseigne les techniques. On utilise la musique… les sons ! Plutôt les sons !
  • Des sons particuliers ?
  • Des sons vibrants pour nous augmenter notre taux d’énergie. Par exemple, comme des petits gongs ou… je ne vois pas bien les objets, mais ça a un son vibrant.
  • Donc avec des instruments ?
  • Oui, avec des instruments particuliers et notre chef passe le son vibrant autour de nous, mais aussi il y a des prières particulières avec des mots particuliers pour augmenter l’énergie.
  • Et vous vous retrouvez régulièrement pour faire ça tous ensemble, pour augmenter vos énergies à travers des sons.
  • Il y a un gros travail dans la journée, il y a un gros temps dans la journée qui est pris pour ça. Le travail en fait de fondre la pierre n’est pas long, alors que le travail de temps de préparation et le travail sur nous pour augmenter notre niveau d’énergie est long.
  • C’est ce qui vous prend le plus de temps dans la journée.
  • Oui.
  • Qu’est-ce que tu préfères dans ton travail ? Qu’est ce que tu aimes le plus ?
  • La prière avec les autres.
  • Qu’est-ce qui fait que tu aimes ça ?
  • La connexion avec les autres.
  • Et ce travail, est-ce que tu as été désignée pour y aller, est-ce que c’est toi qui l’as choisi ?
  • Non. J’ai été choisie pour y aller en fonction de mes capacités.
  • Ça se passe toujours comme ça ? Vous êtes choisis pour aller faire un travail ?
  • Oui.
  • Et par qui êtes-vous choisis exactement ?
  • Par les… C’est comme des personnes qui voient en nous. Ce sont comme des sages, des prêtres ou des… je ne sais pas leur nom.
  • Et est-ce que ça fait longtemps que tu fais ce travail ?
  • Oui. Ça fait 5 ou 6 ans. Je suis encore débutante.
  • Mais tu as déjà dû progresser ?
  • J’ai progressé, mais je ne suis pas encore à un niveau avancé.
  • Et est-ce que c’est un travail qui te permet d’avoir une vie confortable ?
  • Oui.
  • Est-ce que tu travailles uniquement sur la pierre ?
  • Oui. La pierre ou l’argile. Tout ce qui est avec de la pierre avec de la poudre de pierre. On peut faire aussi des choses en argile, en terre cuite avec de l’eau. On utilise aussi l’eau.
  • Comment l’utilises-tu ?
  • On peut faire des pâtes. On ne fait pas que fondre. On peut aussi faire des pâtes pour faire des céramiques. Il y a différentes zones dans la carrière et on peut prendre aussi de la poudre pour faire des choses en… comme des céramiques. Mais c’est nous qui le faisons.
  • Est-ce que vous avez des outils particuliers pour faire tout ça ?
  • On travaille beaucoup avec nos mains. On peut utiliser des outils pour faire des dessins, comme des petits outils en bois, pointus pour faire des dessins sur la céramique. On n’utilise pas de couleurs. Je ne vois pas de couleurs.
  • Il y a une raison particulière pour laquelle vous ne travaillez pas avec les couleurs ?
  • Ce n’est pas utilisé. Tout est très simple et plutôt travaillé en relief ou en trous. Ce sont des trous et des reliefs… bruts.
  • Est-ce qu’il y a des choses où tu es libre de créer ce que tu veux ?
  • Je suis assez libre. Ce sont des commandes, mais je suis libre de faire la commande.

Lieu et horaires de travail

  • Et ce travail est loin de l’endroit où tu vis ou pas ?
  • Un petit peu
  • Comment t’y rends-tu ?
  • Je viens à pied, mais il faut bien une demi-heure de marche.
  • Et tu travailles combien de temps dans la journée ? Est-ce que tu es tenue à des horaires particuliers ?
  • Il n’y a pas d’horaires vraiment, mais il faut être là du lever du soleil au coucher du soleil. Mais il y a beaucoup de temps de prière.
  • Et est-ce que tout le monde dans tous les métiers travaille du lever au coucher du soleil ou pas ?
  • Nous, on aime prier au lever du soleil et au coucher du soleil et c’est pour ça qu’on est là. C’est une énergie importante.
  • Et tout le monde aime son travail ?
  • Oui.
  • Et ton corps ? Tu as un corps en bonne santé ? J’imagine que ça doit demander beaucoup de force, d’énergie physique.
  • Oui. J’ai un corps en bonne santé et on a des aides aussi pour transporter la pierre.
  • Des aides ? Qu’est ce que tu veux dire ?
  • On a des personnes qui sont là pour nous aider. Nous, on choisit la pierre et ils nous aident à transporter.
  • Et est-ce que tu travailles tous les jours ou tu as des jours de repos ?
  • Il y a un jour de repos.
  • À quelle fréquence est ce jour de repos ?
  • … Un jour de repos qui revient assez fréquemment.

Dans le prochain article, je vous propose d’explorer la végétation de l’Atlantide. Nous allons également nous attarder aux modes de cultures avec une découverte assez incroyable.

Crédits photo :
Carrière en Italie par Megan Andrews
Femme qui médite par Dingzeyu Li sur Unsplash

Méditations guidées

Téléchargez gratuitement la méditation de votre choix

En vous inscrivant à mon infolettre, vous recevrez en priorité les offres et des nouvelles ainsi qu’un code pour télécharger gratuitement la méditation de votre choix dans la boutique.

Merci ! Votre inscription est bien prise en compte. Vérifiez vos courriels pour le message de bienvenue.

Pin It on Pinterest

Share This