Transcender nos peurs pour rayonner notre lumière

Écrit par Karine

Qui suis-je ? Je cherche des réponses… en ouvrant des portes, des livres, 
mes oreilles, mon cœur, des horizons… J’aime les 
rencontres et les conversations à cœur ouvert, rire et écrire, les longues
 balades en nature, la poésie urbaine et la littérature. En contribuant au 
blog de mon ami Benoît, mon souhait est de partager avec d’autres 
humains les enseignements et précieux conseils des guides qui nous 
entourent, nous soutiennent, nous aiment et nous élèvent en cette période 
riche, dense, troublante, épuisante, vivifiante et exaltante de
 transition planétaire.

11 Avr 2021

Message des guides, 10 avril 2021

Lorsque j’ai commencé à échanger avec Benoît ce matin, le moins que l’on puisse dire, c’est que ça ne vibrait ni haut ni fort chez moi… « Je suis dans une mauvaise passe. Je n’arrive pas à me sortir de ce nuage noir. J’ai beau me dire qu’il faut prendre de l’altitude et voir les choses de beaucoup plus haut, il faut malgré tout vivre dans la matière et il y a de quoi virer schizo. On nous demande d’élever nos vibrations, mais tout, autour de nous, dévore la moindre parcelle de lumière qu’on arrive à créer », lui ai-je écrit, ce à quoi s’ajoutait « l’impression d’être au bord de la folie et de la dépression parfois. Je me rends compte que mon désir d’éveiller les gens autour de moi en les informant est en train de faire de moi quelqu’un de toxique qui ne parvient qu’à transmettre des peurs supplémentaires. »

Comment trouver le juste équilibre entre le besoin de garder un œil sur l’actualité pour savoir sur quels chemins s’engage le monde et celui de préserver l’une des seules terres de paix, de virginité et de silence qu’il me reste : mon espace intérieur ? Comment trouver le juste équilibre entre le désir d’aider mon prochain à ouvrir les yeux sur la matrice et les conditionnements qui nous enferment depuis notre naissance (ce qui m’a pris des années et a été le fruit d’un long et douloureux travail) et le risque de susciter chez lui l’overdose qui produit l’effet inverse, risquant de rendre ma fréquentation compliquée et mon message inaudible, voire irrecevable ? Comment lutter contre la chape de peur qui s’est abattue sur la planète sans générer moi-même une autre peur, celle que m’inspirent les errements politiques actuels – libertés individuelles sacrifiées, menace de l’obligation vaccinale, contrôle technologique ? Comment croire aux messages des guides canalisés depuis un an et qui ne varient pas, nous invitant à l’espoir et à la confiance, nous expliquant que tout suit son cours et que l’humanité vit un éveil sans précédent, que la planète ascensionne… tout en voyant le monde s’atrophier autour de nous, nos vies bâillonnées, nos sourires masqués, nos étreintes condamnées, nos déplacements limités ? Comment ne pas laisser la colère et la révolte répondre à la douleur face à ces vies perdues… parfois si tôt… et accepter en même temps que chaque âme ait pu choisir précisément de vivre ce que, d’un point de vue terrestre et humain, nous considérons comme un immense gâchis ?

Revenir dans l’instant présent

Pour les guides qui se sont présentés à Benoît et moi aujourd’hui, il s’agit de revenir dans l’instant présent. Lorsque nous tentons de revivre le passé, nous nourrissons des regrets ; lorsque nous nous projetons dans l’avenir, nous alimentons nos peurs. En ce moment, les informations fusent de partout et vont dans tous les sens. Les guides nous mettent en garde : la surinformation nous embrume encore plus l’esprit. Ces informations sont denses, lourdes et sombres. Elles viennent surcharger et obscurcir notre mental alors qu’autour de nous, tout est clair. Et même si certaines de ces informations sont de nature à susciter l’espoir et l’optimisme, elles sont noyées parmi les innombrables autres qui ne suscitent que colère et peur.

L’issue sera positive, quel que soit le chemin

Le futur n’est pas encore écrit, et les voies possibles sont encore nombreuses, nous disent encore les guides. Mais quelle que soit la voie choisie, l’issue sera positive. Tous les espoirs sont permis, et nous devons garder confiance. Tout ce que nous lisons (sur le vaccin, par exemple) nous mène à la noirceur. Mais ce n’est pas la réalité, c’est simplement une construction ou une projection de notre mental qui nous fait croire que tout est aussi noir à l’extérieur, autour de nous, qu’à l’intérieur de nos têtes où les médias distillent à longueur de journée des informations qui n’ont d’autre but que de saper notre confiance et éveiller en nous les émotions les plus basses. Les guides nous expliquent qu’un plan est en train de se mettre en place, dont chaque élément requiert une organisation et une structure précises, à la façon d’un horloger ou d’un architecte. Au fond, l’issue, le résultat existent déjà. Nous choisissons simplement le chemin (c’est notre libre arbitre), mais quel qu’il soit, la destination est la même. Et elle est lumineuse. L’époque actuelle est charnière, un moment clé de la bataille entre ombre et lumière, une sorte de « bataille finale », entend Benoît.

« Vous n’êtes pas seuls »

Dans cette canalisation comme dans presque toutes celles que j’ai pu entendre jusqu’ici, cette phrase revient très souvent. Là encore, les guides le répètent : nous n’avons aucune idée de l’énergie qu’ils déploient pour nous aider. La nuit, lorsque nous dormons et qu’ils nous « soignent », ou encore par les énergies et les pensées qu’ils nous envoient chaque jour. Ils sont mobilisés et actifs à un point que nous n’imaginons même pas ! Ils sont très conscients que notre situation actuelle est inconfortable, mais ils nous demandent de les aider… à nous aider. Car l’ombre se bat et tente de gagner du terrain là où c’est le plus facile pour elle, c’est-à-dire en nous. En y semant le doute, le désespoir, la frustration, la colère, la peur. Or, nous sommes les seuls à pouvoir éclairer cette partie intime de nous-mêmes. C’est la part que nous devons assumer et que nous sommes les seuls à pouvoir accomplir.

Rayonner notre lumière

Agir… oui, mais comment ? Cette question me hante depuis des mois. « Pas nécessairement en se battant ou en manifestant, répondent les guides. C’est important, mais c’est à double tranchant, car cela peut rapidement vous faire tomber dans des énergies sombres. » Benoît reçoit l’image de ce supermarché de Marseille où l’irruption soudaine d’une foule de personnes non masquées a provoqué la panique et l’effroi d’une partie des clients masqués… Selon les guides, cette façon de vouloir éveiller les gens ne peut pas marcher pour le moment, elle laisse trop facilement place à la confrontation et à la colère. Les fondations ne sont pas encore assez solides et les gens ne sont pas prêts à recevoir un tel message. Nous avons beau être déjà dans la 5D, nous continuons d’utiliser les outils de la 3D. Cela ne sert plus à rien, nous disent-ils, c’est un gaspillage d’énergie et cela abaisse nos vibrations.

La solution la plus puissante consiste à rayonner notre lumière. Nous n’avons pas besoin de porter notre message par les mots ou l’action. Il suffit de laisser notre énergie se diffuser d’elle-même. La vibration élevée que nous émettons lorsque nous rayonnons cette lumière « contamine » inconsciemment les autres et agit à un niveau vibratoire, même si notre sourire est masqué. 

Le moment que nous vivons actuellement est le plus difficile et le plus inconfortable. Mais les guides nous invitent à garder confiance, car l’issue sera positive dans tous les cas. Trouvons la joie dans les choses simples de la vie et dans la nature. Ayons conscience que tout ce qui se bouscule dans nos têtes ne provient et ne prolifère que de là… Autour de nous, tout est clair et calme. Restons ancrés dans le présent, sans regret du passé ni peur de l’avenir. Prenons soin de notre lumière et laissons-la s’exprimer derrière nos masques avec amour et compassion.
Ne cherchons pas à faire pousser plus vite un arbre que nous venons à peine de planter, car en la croissance de la pousse réside notre apprentissage. Et lorsque viendra l’heure de récolter ses fruits, nous saurons en apprécier toute la saveur…

Illustrations Amanda Wild – Oracles d’Isabelle Cerf

Ces articles pourraient également vous intéresser…

Haut les cœurs !

Haut les cœurs !

Une époque bousculée… et bousculante Si, comme moi, vous vous sentez bousculé(e) en ce moment ; si les énergies qui...

4 Commentaires

  1. Cybèle Ferrat-Lima

    Magnifique, merci infiniment pour ton partage Karine 🙏💗🙏

    Réponse
    • Benoît Penneçot

      Oui, vraiment magnifique et vraiment un grand merci à Karine pour cet article. Je suis tellement reconnaissant ! Grâce à elle le message trouve son chemin vers le plus grand nombre.

      Réponse
  2. Coirier

    Merci pour ce témoignage, j’ai la sensation profonde que la solution est de vivre chaque minute, de ressentir ce qu il se passe dans notre corps, l’écouter et c est tout… c est désarmant de simplicité.

    Réponse

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Méditations guidées

Téléchargez gratuitement la méditation de votre choix

En vous inscrivant à mon infolettre, vous recevrez en priorité les offres et des nouvelles ainsi qu’un code pour télécharger gratuitement la méditation de votre choix dans la boutique.

Merci ! Votre inscription est bien prise en compte. Vérifiez vos courriels pour le message de bienvenue.

Pin It on Pinterest

Share This