La découverte de l’Atlantide :

J’étais très anxieux à l’idée de partir à la découverte de l’Atlantide et impatient de voir ce que cette deuxième séance allait nous réserver. Comme nous l’avons vu dans l’article précédent, Elen était un sujet très réceptif et c’était déjà un très bon début. Mais si l’expérience m’a appris une chose, c’est que nous ne pouvons pas toujours aller là où nous voulons si cela est simplement de la curiosité ou si ce n’est pas approprié, mais nous sommes emmenés là où « ils » veulent bien nous emmener.

 

Je commence l’induction développée par Dolores Cannon à la fois fébrile et confiant et je guide Elen dans un lieu de relaxation :
 

  •  Je suis dans une prairie, au sommet d’une colline. L’herbe est petite, verte.
  • Qu’est ce que tu vois d’autre autour de toi ?
  • Des petites fleurs blanches. Il fait beau. Il y a un peu de rosée ; peut-être après la pluie, au printemps. Je suis seule.

 

Même si Elen semble déjà partie très profondément je décide de continuer l’induction pour être vraiment sûr qu’elle est dans l’état de transe hypnotique le plus profond et le meilleur possible et après avoir terminé l’induction, je la guide alors à un moment et dans un endroit de la vie qu’elle a vécu en Atlantide.

 

C’est quand elle commence à décrire la scène que j’ai compris que l’approfondissement n’était pas nécessaire et que nous étions revenus dans la scène initiale. Elen n’avait pas besoin d’être guidée dans un lieu de relaxation intermédiaire, elle était déjà arrivée à destination en Atlantide.

 

La rencontre avec Ismée, notre future guide atlante

  • J’ai les pieds nus. Le sol est frais. C’est le matin.
  • Est-ce que tu portes des vêtements ou pas ?
  • J’ai une cape.
  • Peux-tu m’en dire un peu plus ?
  • Elle est marron. Elle est en laine épaisse.
  • Et tes cheveux ? Comment sont-ils ?
  • Ils sont blonds, attachés.
  • Est-ce que tu es un homme, une femme ?
  • Je suis une femme, jeune.
  • Et qu’est-ce que tu es en train de faire à cet endroit ? Qu’est-ce que tu fais sur cette colline, dans cette prairie ?
  • C’est le lever du soleil. Je suis venu voir le levé du soleil. Tout en haut.
  • Peux-tu me décrire ce que tu vois ?
  • Il y a un peu de brume. La brume du matin. Je vois des reflets dans l’eau sous la brume au loin.
  • Est-ce qu’il y a une raison particulière pour laquelle tu es venue assister à ce lever de soleil ?
  • J’aime le lever du soleil. Mettre mes pieds sur le sol… qui touchent la terre.
  • Et que fais-tu après ? Que se passe-t-il ?
  • Je suis venue prier.
  • Tu es venue prier qui ou quoi, pourquoi ?
  • Me remplir de l’énergie du soleil… l’énergie du soleil et de la terre.
  • Comment fais-tu cette prière, peux-tu m’en dire un peu plus ?
  • Je mets mes pieds dans la terre. En fait, je vois la terre sous mes pieds. Un petit peu d’herbe, mais pas tant que ça et l’énergie du soleil me traverse et va dans la terre.
  • Et qu’est-ce que ça t’apporte de faire cette prière, ce travail ?
  • Nourriture. Nourriture énergétique.
  • Est-ce important de le faire au lever du soleil ?
  • Oui.
  • En quoi c’est important de le faire à ce moment-là ?
  • L’énergie du lever du soleil. L’énergie de la naissance. L’énergie qui monte. Connexion.
  • Oui ? Connexion avec ?
  • Connexion de l’énergie du soleil avec la terre.
  • Et que fais-tu après ?
  • Après, je redescends.
  • Où exactement ?
  • Je redescends dans la ville.

 

 

 

 

Aperçu de la cité d’Atlantide au loin

 

  • Est-ce que tu peux voir la ville depuis le haut de cette colline ou pas ?
  • Oui.
  • Peux-tu me la décrire ? Comment est-elle de loin, vue de cette colline ?
  • En pierre. Elle est très serrée.
  • Est-ce que c’est une grande ville ou plus un village ?
  • Assez grande.
  • Et est-ce qu’il y a des bâtiments particuliers qui attirent ton attention ou pas ?
  • Oui, il y a des battements plus grands qui se détachent.
  • Qu’est-ce que tu veux dire par plus grand ?
  • Il y a des bâtiments avec des colonnes. Il y a des colonnes.
  • Qu’est ce que tu vois d’autre autour de la ville ou dans la ville qui attire ton attention ?
  • Des arènes.
  • Où se trouvent-elles ?
  • Juste sous la colline.
  • Sur l’extérieur de la ville ?
  • Oui.
  • D’accord. Pour quoi sont-elles utilisées ?
  • Il y a plusieurs arènes. Il y a une arène pour le sport. Il y a des arènes pour apprendre, pour communiquer.
  • Pour communiquer ? Que veux-tu dire ?
  • Une agora.
  • Est-ce que c’est un endroit où le peuple, les gens de la ville se retrouvent pour parler ?
  • Oui.
  • Et donc, ce sont 2 arènes différentes, ça ne peut pas être fait dans la même arène ?
  • Il y a aussi des petites arènes pour apprendre.
  • D’accord. Un peu comme des amphithéâtres de classe, c’est ça ?
  • Oui.
  • Est-ce qu’elles sont ouvertes, en plein air ?
  • Oui.
  • Donc il fait beau pour pouvoir être souvent à l’extérieur ?
  • Oui.
  • Je suis curieux de savoir. Est-ce qu’il y a de l’eau à proximité de la ville, une étendue d’eau quelconque ou une rivière ?
  • Il y a des sources.
  • Oui ? Où sont-elles ?
  • Sous la terre.
  • Elles ressortent, elles sont accessibles dans la ville ou à l’extérieur ?
  • Elles sont gérées, oui.
  • Est ce qu’il y a de l’eau pour avoir des bateaux, des navires aux environs ou pas ?
  • Je vois l’eau au loin. Assez loin.
  • D’accord. As-tu beaucoup de chemin pour redescendre à la ville depuis ta colline ou pas ?
  • Non, ça va.

 

Le bassin en pierre lisse

  • Où est-ce que tu vas quand tu arrives en ville ? Qu’est-ce que tu vas faire ?
  • Je descends le chemin et je vais faire un nettoyage. Il y a un bassin.
  • Où se trouve ce bassin ?
  • En bas de la colline.
  • Sur l’extérieur de la ville ?
  • Oui.
  • Comment est-il exactement ?
  • En pierre.
  • Est-ce qu’il est couvert ou pas ?
  • Non. Il est dans un renfoncement.
  • Est-ce que c’est l’eau de ces sources qui vient le remplir ?
  • Je crois.
  • Et ce bassin est utilisé pour quoi ?
  • C’est une réserve d’eau. Tout le monde peut y aller. Elle est un peu couverte. Légèrement couverte.
  • Tout le monde, tous les habitants ont accès à cette réserve d’eau ?
  • Oui.
  • Et ils utilisent cette eau pour quoi ?
  • Pour boire, pour se laver. L’eau est très pure. Je la bois et je fais ma toilette.
  • D’accord. Est-ce qu’il y a d’autres personnes pendant que tu es là ou pas ?
  • Non. Il est très tôt. Je ne vois personne.
  • Quelle forme a ce bassin ?
  • Il est ovale ; en pierre un peu blanche et grise. En pierre spéciale.
  • Qu’est-ce que cette pierre a de spécial ?
  • Sa couleur et elle est très lisse… étanche… d’un bloc
  • Tu veux dire que c’est un seul bloc de pierre qui est utilisé pour tout ce bassin ?
  • Ce n’est pas très grand. C’est comme la taille d’un sarcophage.
  • D’accord. Donc ce n’est pas très profond non plus ?
  • Il y a une tête au-dessus du bassin en pierre et l’eau tombe de la tête en pierre.
  • Elle représente quelque chose de particulier ou pas ?
  • Non.

 

Moaï ou statue de de 2,42 m au British Museum

Moaï ou statue de de 2,42 m au British Museum


Nous venions de faire la rencontre de notre guide qui allait nous accompagner dans les séances suivantes à la découverte de l’endroit où elle vit. Ismée (c’est son nom, que nous apprendrons par la suite) vient de nous dévoiler dans cet échange un indice très important de la vie atlante que nous allons découvrir lors des prochaines séances en nous parlant d’une « pierre spéciale… très lisse… étanche… d’un bloc ».

Cette petite description est d’autant plus fascinante qu’elle pourrait presque décrire tous les vestiges historiques encore présents de nos jours (statues de l’île de Pâques, pyramides d’Égypte, monolithes divers…). Dans le prochain article, nous allons explorer l’architecture atlante.

Crédit photo : Grèce, Athènes, Acropole par Harshil Shah sur Flick
Aller à l’article précédent : Partie 1 – La genèse du projet
Méditations guidées

Téléchargez gratuitement la méditation de votre choix

En vous inscrivant à mon infolettre, vous recevrez en priorité les offres et des nouvelles ainsi qu’un code pour télécharger gratuitement la méditation de votre choix dans la boutique.

Merci ! Votre inscription est bien prise en compte. Vérifiez vos courriels pour le message de bienvenue.

Pin It on Pinterest

Share This